top of page

Le 31 octobre

Un peu partout dans le monde, sous des formes quelque peu différentes, nous nous apprêtons à vivre une soirée (voire quelques jours) où les frontières entre le monde visible et celles du monde invisible se fondent. Celui où le monde de la matière, le nôtre, rencontre celui des morts, composant en partie, le monde de l'invisible.

C’est donc une occasion de revenir à soi, d’honorer une mémoire, de se plonger dans quelques photos, de se recueillir sur une tombe ou dans la nature… Chacun son rituel, ou pas, car certains préféreront une célébration plus festive, celle qui pousse la musique un peu plus fort ou qui fait la provision de bonbons.

Peu importe ce que vous ferez de votre soirée, la mienne sera sous un plaid, entourée par beaucoup de chaleur et le souvenir de ces deux êtres. Il y a eu du chagrin et des tempêtes mais aujourd’hui restent l’amour et la tendresse. Et c’est doux de raviver ces sentiments.

Un des principes Reiki nous invite à honorer notre lignée. Cela s’entend au sens spirituel mais ma spiritualité a été joliment accompagnée par ma lignée de chair, la réflexion et l'ouverture d'esprit étaient certainement deux qualités indéniables de mes parents. Et ce soir ma prière honorera tous ces êtres qu'ils aient été de chair ou de lumière qui ont accompagné mon incarnation jusqu’ici. Pour moi, toutes les frontières se résorbent, qu’est-ce qui est invisible et qu’est-ce qui ne l’est pas? Ma vision s’élargit à chaque respiration qui amplifie mon énergie d’Amour.




11 vues0 commentaire

Comments


bottom of page