top of page

"Temps mort" = "Tant de Vie"!

L'expression "temps mort" vient du sport, de ces moments où le jeu est arrêté pour permettre aux joueurs de récupérer. Dans nos vies effrénées, le temps mort n'est pas le signe de récupération mais plutôt synonyme d'un manque de productivité, d'un manque à gagner.

Couplé à cette autre expression, issue de l'ère industrielle: "le temps, c'est de l'argent", cela donne des citoyens convaincus que la norme professionnelle passe par l'épuisement, par l'oubli de soi et de ses besoins, une grande difficulté à pouvoir se poser, bref, pas de pitié (pour les croissants), pas de répit!

J'ai moi-même joué longtemps dans cette cour, et j'en redemandais, car ce qui nous différencie de ces miniers contraints d'aller s'user pour leur survie, c'est que bon nombre d'entre nous, le font avec joie, animés par le plaisir, par l'engagement dans des activités que nous avons nous-mêmes choisies. Le culte de l'agenda qui déborde, la surenchère de tout ce qui met en action, surtout ne pas se poser.... Sinon quoi? Temps "mort", c'est la mort du temps, une petite mort, la mort d'une partie de moi?

Je l'ai pensé. Je me définissais par la lutte, convaincue d'être une petite souris prise au piège dans un pot de lait dans lequel je devais me débatte, sans relâche, pour tenter d'en faire du beurre et pouvoir ainsi en sortir. Mais il n'y a pas plus de souris que de pot de lait, je le sais aujourd'hui, et, à présent, je chéris ces moments où mon agenda se libère. Et pire! je fais en sorte qu'il contienne des plages vides! Mon temps, c'est de l'argent, c'est vrai, et je choisis à qui et à quoi le consacrer, et me le dédier est un magnifique investissement. Ce temps mort devient alors temps de vie, et me connecte à tant de vie, je balade, je médite, je mesure pleinement toute l'abondance qui est mienne, j'intègre, je souris, j'apprends, j'aime, je vis. Aucune de ces heures libres ne me paraît "perdue". Bien sûr, tout est question d'équilibre, ce qui me permet de profiter de ces moments c'est aussi de savoir que mon quotidien n'est pas composé que de cela, que j'ai aussi des soins, des accompagnements énergétiques en cours et des projets qui murissent pour 2023. L'abondance dans ma vie est variée. Hier, ma balade d'une heure trente m'a permis de : réguler mon système nerveux, d'entretenir mes muscles, de créer des endorphines, de faire de la cohérence cardiaque, de travailler sur ma voix pour chanter, de parler à des marcheurs, de sourire, de rencontrer des écureuils, de parler à mon enfant intérieur, et surtout savourer le fait d'être là, pleine de vie. N'est-ce pas merveilleux? Pour moi si. Cette fin d'après-midi sans rendez-vous m'a permis de prendre rendez-vous avec moi-même et avec la forêt et le soleil. Merci.





7 vues0 commentaire
bottom of page